Actualités Météo-Bretagne

 le 28/01/2021 à 15:50

Vendredi 29 janvier 2021

Intervalle moins désagréable

Le temps est instable au petit matin avec un risque d'ondées. Les éclaircies se faufilent entre les nuages menaçants, ce qui permet de profiter d'un temps plus sympathique. Le ciel se voile par le sud avant la fin de la matinée.

Le voile nuageux investit la région rapidement. Il tend à s'épaissir par le sud où le ciel se couvre au fur de l'après-midi. Le risque d'averse se limite aux côtes de la Manche puis il disparaît totalement.

Le vent d'ouest est parfois fort en matinée avec des rafales entre 70 et 90 km/h en bord de mer. Dans l'intérieur des terres, les rafales sont de l'ordre de 50 à 60 km/h. Dans l'après-midi, le vent se calme mais il reste toujours présent en basculant au secteur sud-ouest avec des rafales entre 40 et 60 km/h.

Les températures restent douces avec 8°C à Dompierre-du-Chemin, 9°C à Montauban-de-Bretagne, 10°C à Carhaix-Plouguer, 11°C à Nantes et 12°C à Audierne.

Dans l'après-midi, les températures baissent légèrement mais les valeurs restent élevées pour la saison. Les mesures sont de 11°C à Rostrenen, 12°C à Erquy, 13°C à Vannes et 14°C à Redon.

Tendance

Pour samedi, les conditions s'annoncent très mauvaises en mer. On attend le passage de la tempête Justine. Elle apporte une houle de 8 à 10 mètres entre la Mer d'Iroise et la côte sauvage. Il existe un risque très important d'érosion sur les parties exposées du littoral et un risque de submersion à marée haute des rivages au même niveau que la mer. 

La tempête Justine ne devrait pas se défouler sur la région puisque les rafales de vent seront de l'ordre de 80 à 100 km/h. Le ciel s'annonce en revanche très chargé avec des averses orageuses et des cumuls pluviomètriques entre 15 et 30 mm.

Dimanche, on conserve ces conditions de fortes houles sur les côtes bretonnes. Le vent reste actif sur les côtes avec des rafales entre 70 et 90 km/h en bord de mer. Les pluies abondantes tombent toute la journée avec des cumuls notables. Le risque d'inondations est importants sur les bassins versants les plus arrosés.

Lundi, on peut espérer retrouver quelques éclaircies puisque les nuages se décalent progressivement vers l'Anjou. Mais cette amélioration n'est pas durable avec le retour de la pluie dès le mardi. Les températures restent très élevées.


28/01/2021 à 11:04

Ce jeudi 28 janvier sera la journée la plus douce du mois. Les températures qui affichaient 10 à 12°C la nuit dernière flirteront souvent avec les 14 à 15°C. Cette douceur s’explique par le flux de sud-ouest actuel en provenance directe des Açores.

Ces valeurs sont remarquables et correspondent à un excédent de 6 à 7°C par rapport à la moyenne de janvier.

Elles ne sont pas exceptionnelles au sens ou en cette période de l’année le mercure a déjà atteint 17.9°C à Brignogan (24 janvier 2016) ou 18.2°C à Nantes (27 janvier 2003).

Près un début de mois assez froid mais sans excès, la douceur est plus nette en seconde quinzaine malgré quelques fluctuations.

Une période plus fraîche est prévisible à partir du 4-5 février.


27/01/2021 à 13:54

Les conditions météorologiques sont encore peu perturbées en ce milieu de semaine mais des dégradations plus significatives sont envisagées pour le week-end.

Forte et longue houle

Une tempête devrait sévir ce week-end sur le Golfe de Gascogne et entraîner une forte houle jusque sur les côtes de la façade Atlantique et de la Mer d'Iroise. La houle devrait atteindre jusqu'à 10 mètres au large des côtes bretonnes. Il faut s'attendre à des risques de submersions et d'érosion sur les façades exposées du littoral car les coefficients de marée de ce samedi seront de 90 le matin et 92 le soir. La pleine mer la plus risquée est celle du soir puisqu'elle coïncide avec l'arrivée de la houle sur les côtes de la péninsule. Les fortes vagues devraient impacter en particulier un axe qui s'étend de Porspoder jusqu'à Quiberon. Les vagues devraient parfois atteindre jusqu'à 8-10 mètres au large et des paquets de mer sont susceptibles d'accentuer notablement l'érosion des dunes littorales. De façon générale, la côte ligérienne et l'entrée de Manche seront également concernés par des fortes vagues. L'épisode pourrait également être intense pour la pleine mer de dimanche matin. La dépression circulant sur notre région, il faut en plus s'attendre à une surcote de 40 cm localement voire 70 cm dans les zones d'estuaires.

Possible coup de vent mais nous seront à l'écart de la tempête

Comme dit dans le paragraphe précédent, la dépression va circuler vraisemblablement sur notre région et il est fort probable que cet épisode ne soit pas associé au plus fort de la tempête. Nous envisageons pour l'heure que les rafales tempétueuses concernent plutôt les Charentes et l'Aquitaine. Pour l'heure, de fortes rafales de vent sont quand même envisagées sur les caps d'Iroise et le littoral Atlantique. Elles devraient atteindre 100 à 110 km/h. On peut craindre un renforcement du vent à la bascule du vent au secteur nord-ouest en entrée de Manche mais pour l'heure, les vitesses de vent envisagées sont nettement sous le seuil de la tempête.